UN RESEAU INTERNATIONAL

Carnet de voyage d’une Vatélienne

Des stages à Rhodes et à Cannes, une année à Vatel Los Angeles, un début de carrière à Paris et à Londres : embarquement immédiat pour la Success Story de Virginie Vaillant avec un atterrissage prévu à Marrakech !


Carnet de voyage d’une Vatélienne

Responsable Communication et Relations Publiques du Four Seasons Resort de Marrakech, Virginie Vaillant revient sur ses cours à Vatel, ses stages et les différents postes qu’elle a occupés avant de s’installer au Maroc.

"Après un bac général je ne m’imaginais plus du tout poursuivre des études avec un programme très académique. J’avais besoin d’une formation plus concrète. Le programme en deux temps théorie/pratique de Vatel m’a d’emblée séduite.

La plupart des personnes rencontrées, que ce soit en cours à Vatel ou en stage, font toujours partie de ma vie.

Je me souviens plus particulièrement des semaines de pratique où nous travaillions de longues journées mais toujours dans une ambiance de folie! La philosophie de l’école me convenait parfaitement et encore aujourd’hui je reste persuadée que pour manager certaines personnes nous devons avoir expérimenté ce qu’elles vivent au quotidien.

 

 

Je suis partie en stage de 1re année dans le Var, à la Réception de l’Hôtel Les Moulins de Paillas 3* à la Croix-Valmer.

En 2e année, j’ai rejoint le service F&B du Lindos Mare 4* à Rhodes en Grèce et en 3e année j’étais l’Assistante de 2 Responsables Opérationnel Groupes & Evénements du Majestic 5* à Cannes.

J’ai complété mon Bachelor Vatel passé à Lyon, d’une année à Vatel Los Angeles pour améliorer mon anglais.

De retour en France, j’ai été embauchée tout de suite comme Assistante Responsable Banquet du Hilton Courcelles 4* Paris, devenu depuis l'Hôtel du Collectionneur. Mais comme je souhaitais aller plus loin, j’ai sollicité le réseau des diplômés.

J’ai rencontré le contact d’un ami Vatélien qui travaillait pour Alain Ducasse Entreprise. Cette personne a ensuite envoyé mon CV au siège qui m’a contactée pour des entretiens. Quelques jours plus tard,  j’étais embauchée au poste que je convoitais et pour lequel beaucoup de candidatures avaient été retenues.

Je pense aujourd’hui que ce qui a fait la différence, c’est le nombre d’années d’expériences professionnelles cumulées grâce à la pratique en cours et à mes nombreux stages. Je pouvais facilement rivaliser avec des personnes pourtant bien plus âgées."

=> Virginie parle de son métier.